YouTube Facebook Twitter Partager Blogue
Les Amputés de guerre - Page d'accueil
NAC_Banners_Section_FR.jpg

Santé et hygiène du moignon

La peau d'un moignon subit beaucoup d'agressions. Il est donc essentiel d'en prendre bien soin. La peau et les tissus du moignon ne sont pas faits pour supporter un poids excessif ni des pressions ou des frictions inégales, surtout au bord de l'emboîture. Compte tenu de ces agressions, une attention spéciale doit être portée aux soins de la peau.

L'hygiène du moignon est essentielle. Chez les amputés, la surface de peau est moins étendue, ce qui diminue l'efficacité du mécanisme de refroidissement naturel du corps. L'emboîture empêche l'air de circuler et emprisonne la sueur. Tout problème cutané doit être traiter rapidement, car même petit, il peut vite dégénérer à cause de la chaleur et de l'humidité présentes dans l'emboîture. Cet environnement peut amener des problèmes plus sérieux allant jusqu'à empêcher la personne amputée de porter sa prothèse.

Avec les années, la peau et les tissus du moignon montrent des lésions causées par le port d'un membre artificiel. Donc, si vous êtes une personne amputée depuis plusieurs années, ces mesures préventives sont d'autant plus importantes.

Comme le dit si bien le proverbe : Mieux vaut prévenir que guérir!

Peau et contrôle de la chaleur

La peau fournit un revêtement extérieur solide et souple qui possède la capacité de se régénérer en cas de blessure et de se renforcer là où il subit une agression. Elle s'épaissira ou formera des callosités en réponse à cette agression et l'amputé remarquera que cela se produit sur les zones soumises à la pression de l'emboîture du membre artificiel.

Notre peau a un grand rôle à jouer dans la régulation de la température corporelle. La transpiration qu'elle dégage s'évapore et permet ainsi au corps de se refroidir. La transpiration est un sérieux problème pour les personnes amputées étant donné la surface corporelle moins étendue dont elles disposent pour laisser échapper la chaleur. Cela a pour effet de rendre le système de refroidissement naturel du corps moins efficace. Le membre résiduel peut devenir humide, car l'air ne circule pas dans l'emboîture et cette transpiration ne peut s'évaporer naturellement de la surface de la peau. De plus, les personnes amputées doivent dépenser plus d'énergie pour exécuter diverses activités. Cela augmente la température de leur corps et favorise la transpiration. Nous aborderons ces fontions plus en profondeur un peu plus loin.

Principales causes de problèmes cutanés chez les amputées

Même si vous essayez fortement de les prévenir, les plaies et les abrasions de la peau peuvent survenir, et ce, pour plusieurs raisons : la pression de l'emboîture sur le moignon cause un trauma à la peau et aux tissus; la chaleur enfermée dans l'emboîture peut causer des abrasions; les matériaux qui entrent dans la fabrication des emboîtures peuvent provoquer des réactions allergiques; l'environnement chaud et humide de l'emboîture peut contribuer à la prolifération de bactéries qui peuvent causer des problèmes de peau.

En tant qu'amputé, vous devez prendre des mesures préventives afin d'éviter ces problèmes, qui sont sources d'inconfort. Ceux-ci peuvent empêcher des amputés de porter leur membre artificiel, du moins jusqu'à ce que la peau guérisse.

Chaleur et transpiration 

Voyons pourquoi le corps humain transpire. La transpiration est le moyen par lequel le corps contrôle sa température. Par temps chaud ou lorsqu'on pratique une activité, le corps génère plus de chaleur.

Notre transpiration contient des éléments qui s'accumulent dans l'emboîture du membre artificiel et sur le membre résiduel. Ces éléments, ajoutés à la chaleur et à l'humidité emprisonnée dans l'emboîture, constituent la combinaison idéale pour le développement de bactéries. Il est donc essentiel d'adopter une routine d'hygiène quotidienne afin de prévenir les maladies de peau. La sueur accumulée dans l'emboîture peut occasionner un mouvement de « piston » ou faire bouger le moignon à l'intérieur de l'emboîture. Ce frottement sur la peau peut causer des abrasions.

Est-ce que les amputés transpirent plus que les personnes non amputées? Oui, ils transpirent plus, et ce, pour diverses raisons.

Il n'y a pas de solution miracle pour éliminer les problèmes de transpiration. Cependant, nos idées pratiques peuvent aider à la contrôler, afin que cela ne devienne pas un problème sérieux.

Bactéries 

On trouve des bactéries et des micro-organismes partout, même sur la surface de la peau. Certains sont inoffensifs tandis que d'autres, dans certaines conditions, peuvent causer de l'infection. Une peau normale chasse les bactéries grâce à l'assèchement par évaporation et aussi en libérant des acides gras à partir des glandes sur la surface de la peau. Toutefois, l'assèchement naturel est impossible lorsqu'on porte une prothèse puisque l'humidité demeure emprisonnée à l'intérieur de l'emboîture. La peau a normalement une charge négative qui protège le corps contre les bactéries. Cependant, le trempage prolongé dans l'eau contenant des solutions salines (comme c'est le cas lorsque la sueur est emprisonnée dans l'emboîture) peut modifier le pH de la peau et la charger positivement. Résultat : la peau attire les bactéries au lieu de les repousser. Dans ces circonstances, l'hygiène devient doublement importante afin de prévenir la prolifération de bactéries.

Affections cutanées

Étant le premier point de contact avec l'emboîture d'un membre artificiel, la peau doit être en santé pour permettre à l'amputé d'être actif et lui éviter de ressentir de la douleur ou de l'inconfort. Il est donc très important d'adopter des mesures préventives.

Voici quelques-unes des nombreuses affections cutanées pouvant apparaître sur le moignon :

  • Rougeurs et abrasions - Ce sont les problèmes de peau les plus fréquents à survenir, par intermittence ou plus régulièrement, pendant la vie de l'amputé.
  • Œdème - Il consiste en l'apparition d'une enflure ou d'une coloration rougeâtre ou brunâtre de la peau, à l'extrémité du moignon accompagnées d'une rugosité et d'un assèchement. On peut généralement prévenir cette apparition en comprimant graduellement le moignon avec un bandage élastique. Cela peut d'abord sembler sans grande importance, mais risque aussi de devenir plus grave. Il vaut toujours mieux consulter un médecin.
  • Dermatite de contact - Elle est causée par le contact de la peau avec un irritant soit un des matériaux constituant la prothèse, soit un agent extérieur tel qu'une poudre, un lubrifiant ou un onguent. D'habitude, une fois la cause identifiée et traitée, le problème disparaît.
  • Kystes - Ils peuvent survenir après des mois, voire des années, de port d'un membre artificiel. Ce sont surtout les personnes amputées au-dessus du genou qui en sont affectées, à l'intérieur de la jambe, au niveau du bord supérieur du membre artificiel. Toutefois, les kystes surviennent aussi chez les personnes amputées au-dessous du genou. Les kystes se présentent au début comme de petites masses, ou nodules, qui peuvent disparaître lorsqu'on retire temporairement la prothèse. Avec la friction et la pression constantes d'un membre artificiel, ils peuvent toutefois grossir et se multiplier. Il faut toujours consulter un médecin pour le traitement de ces derniers, car ils peuvent s'infecter et causer d'autres problèmes.
  • Folliculite - Il s'agit d'une infection bactérienne du follicule pileux qui entraîne une inflammation et l'apparition de plusieurs petites zones fermes appelées papules, qui causent de la démangeaison. Non traitée, elle peut se développer en furoncle, une infection bactérienne ancrée plus profondément dans la peau et plus douloureuse. Généralement moins ferme, il se présente sous forme de nodule rouge foncé qui apparaît à la surface de la peau. Les savons antibactériens peuvent être très utiles pour éliminer les bactéries qui causent les folliculites et les furoncles. Les personnes amputées depuis de nombreuses années recommandent de ne pas raser le membre restant.
  • Mycose cutanée - Il s'agit d'une autre conséquence de l'humidité et de la chaleur présentes dans l'emboîture. Des crèmes et des poudres spéciales, appliquées pendant un certain temps, peuvent venir à bout de l'infection.
  • Eczéma - La peau écailleuse et sèche devient soudainement humide sans raison particulière. Elle suinte et elle démange. Pour traiter l'eczéma, il faut en identifier la cause, sans quoi il réapparaîtra. Parmi les causes de l'eczéma, citons les allergies et une réaction apparaissant à la suite d'un oedème.
  • Cicatrices adhérentes - Elles surviennent après une infection ou une ulcération répétées de la peau. La formation de la cicatrice peut être si intense que les tissus de celle-ci peuvent se fixer aux couches sous-jacentes. Une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour détacher la cicatrice.
  • Ulcères - Ces plaies peuvent être causés par une infection bactérienne ou par un problème de circulation sanguine. Ils doivent être diagnostiqués et traités sans délai pour éviter qu'ils ne deviennent chroniques.
Soins de la peau et de l'emboîture

Soins de la peau 

  • Le nettoyage du moignon se fait ordinairement le soir. Ne lavez jamais votre moignon le matin à moins que vous ne portiez un bonnet couvre-moignon, car la peau humide peut enfler et coller à l'emboîture.
  • Mouillez bien la peau avec de l'eau tiède.
  • Utilisez un savon non parfumé ou un nettoyant antiseptique.
  • Faites mousser le nettoyant. Utilisez plus d'eau pour obtenir plus de mousse.
  • Rincez avec de l'eau propre et assurez-vous de faire disparaître toute trace de savon, car même une mince pellicule peut causer de l'irritation.
  • Séchez soigneusement la peau.

Soins de l'emboîture 

  • Nettoyez l'emboîture le plus souvent possible, tous les jours par température chaude afin d'éliminer la sueur enfermée dans l'emboîture.
  • Lavez-la avec de l'eau tiède (et non chaude!) et du savon doux.
  • Essuyez-la bien avec un chiffon humide (eau propre et tiède).
  • Séchez soigneusement la prothèse avant de la porter.

Soins des bas pour le moignon 

Porter un bonnet peut aider à absorber la transpiration et offre un soutien supplémentaire ainsi qu'une protection pour le moignon. Certains amputés ont rapporté que d'utiliser un produit antitranspirant - comme le nouveau Secret Platinum avec un pH équilibré - peut contribuer à réduire la transpiration du moignon dans l'emboîture.

  • Le bonnet doit être changé tous les jours (et même plus d'une fois par jour lors des températures chaudes) et doit être lavé aussitôt enlevé afin d'éviter que la transpiration ne s'y imprègne. Utiliser un savon doux et de l'eau tiède (jamais chaude!) pour le nettoyer.
  • Rincez à fond.
  • On peut glisser une balle de caoutchouc dans le bonnet pour l'aider à garder sa forme.
Produits pour l'hygiène du moignon

Il vaut toujours mieux consulter un médecin dans le cas de problèmes sérieux et persistants au moignon. Cependant, il existe plusieurs produits qui peuvent soulager les irritations mineures de la peau. En voici quelques-uns.

Plusieurs amputés utilisent régulièrement des lotions ou des crèmes hydratantes afin d'adoucir la peau et d'éviter les abrasions. Les crèmes et lotions à base de vitamines sont souvent utilisées, comme le EDAP (qui contient de la vitamine A et D) disponible chez votre prothésiste. Des prothésistes et des pharmaciens ont recommandé à des personnes amputées d'utiliser des lotions disponibles sur le marché telles que Uremol, une crème émolliente à base d'urée, pour enrayer la peau sèche et les démangeaisons.

Si vous appliquez une lotion sur votre moignon avant de mettre votre emboîture, particulièrement sur les régions où il y a de la pression, cela peut diminuer l'apparition de plaies ou le développement d'abrasions. Certains amputés utilisent des lotions comme ALPS Skin lotion (à base de silicone), Derma Prevent (de Otto Bock ; voir information ci-dessous), OpSite (de Smith & Nephew) ou une feuille de gel silicone comme le Cica Care (de Smith & Nephew, pour soigner les cicatrices).

Dans le cas d'une abrasion, on doit utiliser une lotion médicamenteuse. Certains amputés utilisent un onguent antibiotique triple, disponible en pharmacie, qui contient de l'oxyde de zinc, un agent cicatrisant. Les onguents antibiotiques sont souvent utilisés pour traiter et prévenir les infections dans le cas de blessures mineures ou d'abrasions. Leurs composantes peuvent varier. En voici quelques-unes : le Bactroban (mupirocine), le Polysporin (polymixine) et l'Ozonol (bacitracine, chlorydrate de lidocaïne). Dans certains cas, un médecin pourrait prescrire un médicament à base de bétaméthasone (0,1 %).

Second Skin est un produit qui favorise la cicatrisation et protège la peau grâce à un gel médicamenté et un pansement adhésif. Le parent d'un Vainqueur qui utilise ce produit nous a donné ce conseil : pour enlever les pansements sans douleur, laissez tremper le membre dans l'eau de la baignoire. Cela ramollira la colle et vous facilitera la tâche.

Certains prothésistes fournissent de la poudre naturelle liquide pour le corps (Natural Liquid Body Powder) à leurs clients. Misant sur les propriétés de la pomme de terre, reconnues depuis longtemps en matière de cicatrisation, elle s'applique comme une lotion et sèche sous forme de poudre. Elle permet de contrôler les odeurs et l'usure par frottement, et agit comme adoucissant aux points de friction. Une Vainqueur dit adorer ce produit et l'utilise pour son bras myoélectrique. Avant de le connaître, elle n'osait pas verser de la poudre dans l'emboîture de peur d'en endommager les électrodes.

Contrôler la transpiration permet de prévenir les abrasions et de réduire les odeurs. Plusieurs amputés utilisent les antisudoraux à bille pour contrôler l'accumulation de transpiration dans l'emboîture. Secret Platinum est un nouveau produit conseillé. On trouve aussi sur le marché la pierre de cristal déodorante Pure & Natural (Pure & Natural Crystal Deodorant Stone) qui est sans danger puisqu'elle ne contient pas d'aluminium et le Dehydral, une crème antisudorifique et antibactérienne.

Certains amputés utilisent des nettoyants antibactériens, comme le Tersaseptic et le pHisoderm, pour nettoyer leur moignon afin d'éliminer les bactéries qui causent les affections cutanées. On retrouve ces produits en pharmacie.

La compagnie Otto Bock a introduit sur le marché les produits Derma Skin Care : le Derma clean (un nettoyant antibactérien pour le moignon et l'emboîture), le Derma prevent (une lotion protectrice qui recouvre et protège la peau) et le Derma repair (une lotion antibactérienne qui soulage et répare les dommages causés à la peau en la réhydratant). Ces produits sont vendus ensemble et vous pouvez vous les procurer chez votre prothésiste.

Si vous considérez acheter les produits en pharmacie, sachez qu'une poudre ou une lotion médicamentée (contenant de l'oxyde de zinc, voir précédemment) peut aider à traiter les irritations mineures de la peau. Une crème antihistaminique peut enrayer les éruptions sur le moignon (qui ne sont pas causées par la charge d'un poids) et une crème antibiotique peut traiter les abrasions.